APPEL A PROPOSITION (RFP) FORMATION SUR LA COHABITATION PACIFIQUE, DIALOGUE COMMUNAUTAIRE ET RESILIENCE

Country: Chad
Language: EN
Number: 4089220
Publication date: 04-09-2017
Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)
Tags: Security

Description

APPEL A PROPOSITION (RFP) FORMATION SUR LA COHABITATION PACIFIQUE, DIALOGUE COMMUNAUTAIRE ET RESILIENCE
Procurement Process : RFP - Request for proposal
Office : RBA - CHAD
Deadline : 18-Sep-17
Posted on : 04-Sep-17
Development Area : CONSULTANTS
Reference Number : 40615
Link to Atlas Project :
00089939 - Border Management & Border Community in the Sahel
Documents :
Réf N° : 11/TCD10/09/2017
Overview :

Chers Messieurs / Mesdames:

Vous êtes invités à soumettre votre proposition pour accompagner la mise en œuvre du projet « Human Security » en animation des sessions de formation sur la cohabitation pacifique, les journées de dialogue communautaires et renforcer les capacités des comités locaux de paix dans les localités de Goz-beida/ADE /MOUDEINA.

Veuillez consulter les annexes suivantes pour les besoins de la préparation de votre soumission :

  • Annexe I : description des exigences du PNUD
  • Annexe II : les termes de références (TDRs)
  • Annexe III : formulaire de présentation de la soumission du fournisseur de services
  • Annexe IV : Conditions générales.

Les soumissions peuvent être déposées jusqu’au 18 septembre 2017 à 15h00 au plus tard, sous pli fermé, dans l’urne placée à la guérite des agents de sécurité/PNUD.

Elles doivent comprendre une soumission technique et une soumission financière, chacune dans deux enveloppes séparées indiquant :

  • le nom du soumissionnaire suivi de la mention « offre technique Réf N° 11/TCD10/09/2017»
  • le nom du soumissionnaire suivi de la mention « offre financière Réf N° 11/TCD10/09/2017»

Les deux enveloppes, insérées dans une grande enveloppe portant la mention « Soumission Réf N° 11/TCD10/09/2017, accompagner la mise en œuvre du projet « Human Security– A n’ouvrir qu’en Commission » doivent être déposées à l’adresse suivante :

Programme des Nations Unies pour le Développent

Farcha, Rondpoint de la Francophonie, Avenue Nelson Mandela

B.P. 906 N’Djamena, Tchad.

La soumission doit être écrite en Français, et être valable pour une période minimale de 120 jours.

Dans la préparation de votre proposition, il est de votre responsabilité de vous assurer qu’elle atteigne l’adresse indiquée ci-dessus au plus tard à la date limite de dépôt. Les propositions reçues au PNUD après la date limite de dépôt indiquée ci-dessus, peu importe la raison, ne seront pas considérées pour une évaluation.

Si vous soumettez votre proposition par courriel, prière vous assurer qu’elle est signée et en format PDF, et sans infection de virus ou fichier incomplet.

Les Services proposés doivent être revus et évalués sur base de conformité complète de la proposition vis-à-vis des besoins exprimés dans la demande de proposition (RFP) et toutes les annexes fournissant des détails des exigences du PNUD.

La proposition qui répond à tous les besoins, qui correspond à tous les critères d’évaluation et qui offre le meilleur rapport qualité/prix sera sélectionnée et adjugée. Toute offre qui n’est pas conforme aux exigences sera rejetée.

Toute incohérence entre le prix unitaire et le prix total sera recalculée par le PNUD ; le prix unitaire prédominera et le prix total sera ainsi corrigé. Si le fournisseur n’accepte pas le prix total final corrigé, sa proposition sera rejetée.

Aucune variation du prix due à une détérioration du marché, inflation, fluctuation des taux de change, ou tout autre facteur du marché ne pourra être acceptée par le PNUD après la réception de la proposition. Au moment de l’attribution du contrat ou du bon de commande, le PNUD se réserve le droit de varier (augmenter ou diminuer) la quantité de services et/ou biens, par un maximum de vingt-cinq pour cent (25%) du total de l’offre, sans aucune modification du prix unitaire ou autres termes et conditions.

Tout contrat ou bon de commande résultant de cette demande de proposition (RFP) est assujetti aux Conditions et Termes Généraux attachés à celle-ci. Le fait de la soumission d’une proposition implique que le fournisseur accepte sans question les Conditions et Termes Généraux du PNUD attachés à celle-ci en Annexe 3.

Prière noter que le PNUD n’est pas obligé d’accepter toute proposition, ni attribuer un contrat ou un bon de commande, ni être tenu responsable pour tout coût associé à la préparation et soumission d’une proposition par des fournisseurs de service, peu importe le résultat ou la manière dont le processus de sélection est conduit.

La procédure de protestation pour un fournisseur du PNUD vise à donner une opportunité de réclamation pour les personnes ou les entreprises auxquelles, il n"a pas été attribué un bon de commande ou un contrat dans un processus compétitif d’achat. Au cas où vous croyez que vous n’avez pas été traité justement, vous pouvez trouver des informations détaillées sur la procédure de protestation par un fournisseur dans le lien suivant :

http://www.undp.org/content/undp/en/home/operations/procurement/protestandsanctions/

Le PNUD encourage tout fournisseur de service potentiel à prévenir et éviter les conflits d’intérêt, en révélant au PNUD si vous, ou chacun de vos affiliés ou personnel, étiez impliqué dans la préparation des besoins, conception, estimation des coûts, ou autre information utilisée dans cette demande de proposition (RFP).

Le PNUD applique la tolérance zéro sur les fraudes et autre pratiques prohibées ; il s’est engagé à prévenir, identifier et à éviter tous de tels actes et pratiques contre le PNUD et aussi les tiers impliqués dans les activités du PNUD. Le PNUD attend de ses Fournisseurs de service le respect du Code de Conduite des Fournisseurs des Nations Unies trouvé dans ce lien :

http://www.un.org/depts/ptd/pdf/conduct_english.pdf

Nous vous remercions et attendons de recevoir votre proposition.

Cordialement,

Samson MBAINDIGUITAREL

Procurement Assistant

Annexe1

Description des Besoins

 

Contexte des besoins

Le Tchad comme de nombreux autres Etats du Sahel n’échappe pas aux conséquences des aléas climatiques cycliques et fléaux récurrents qui frappent cette partie du monde. La sécheresse, les inondations, les épidémies, la flambée du prix des produits de première nécessité sont autant de défis qu’il doit relever dans un contexte structurel et conjoncturel assez difficile. Cette situation générale est exacerbée dans le Sila, région du nord-est du pays, par une insécurité quasi-permanente en raison de longues décennies de conflits armés dont les populations civiles ont dû payer le prix par la perte en vies humaines, en biens, et parfois, par l’abandon de leurs terres d’attache au profit d’autres endroits offrant plus de sécurité et des conditions d’existence plus supportables. Dans cet engrenage, la compétition pour les moyens d’existence et de survie a profondément altéré le tissu de la cohésion sociale et a favorisé l’éclosion des conflits intercommunautaires. En vue d’accompagner les autorités nationales et locales dans le processus de quête d’une vie communautaire plus apaisée dans le Sila, et plus particulièrement dans les zones de retour, et leur permettre de réagir plus efficacement à la survenance de ces aléas climatiques, les agences des Nations Unies (UNDP, UNFPA, UNICEF) et leurs partenaires renforcent davantage la cohérence et la synergie de leurs interventions à travers ce projet innovant de sécurité humaine. Cette démarche vise à renforcer la résilience des populations et institutions locales dans le but de construire une stabilité, une paix et une sécurité durables et de contribuer à réhabiliter les moyens d’existence des populations. Le projet de renforcement de la sécurité humaine qui, est une initiative inter agences avec une grande implication et appropriation des autorités locales, vise l’accroissement du niveau d’accès des populations aux éléments d’existence de base comme l’eau, la nourriture, les soins sanitaires de premières nécessités, de réduire la pauvreté par l’éducation, la formation, la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes. Le projet vise également la promotion du respect de la loi en général et la protection des droits humains en particulier par la délivrance des activités d’aide juridique et d’assistance judiciaire au bénéfice des personnes les plus vulnérables et en favorisant l’autonomisation économique des communautés locales et l’appropriation par elles, des initiatives du projet. Afin d’atteindre les objectifs visés par le projet, le PNUD cherche à recruter un cabinet d’études pour animer des ateliers de formation dans les zones du projet (Goz-beida, Adé et Moudeina) sur (i) la consolidation de la paix, la cohabitation pacifique et le dialogue communautaire et (ii) la sécurité humaine, Le cabinet accompagnera ainsi l’équipe du projet dans la mise en œuvre des activités pour d’une intégration sociale harmonieuse entre toutes les couches de la communauté.

Partenaires d’Implémentation du PNUD

N/A

Brève description des Services sollicités

Les principaux résultats attendus de cette mission sont les suivants :

  • Assurer un encadrement en appui-conseil et formation des Comités Locaux de Paix, des leaders communautaires de différentes catégories sociales ;
  • Organiser et faciliter des formations de formateurs sur les questions de la paix, de la cohabitation pacifique et des règlements non violents des conflits ;
  • Organiser, Superviser et/ou animer des sessions de dialogue communautaire ;
  • Suivre et évaluer toutes les activités visant à renforcer l’intégration sociale ;
  • Rédiger et soumettre de rapports d’activités en indiquant les résultats obtenus, les difficultés rencontrées, les leçons apprises ou les Bonnes Pratiques et les recommandations ;

P Promouvoir une cohérence avec d’une part les autres volets du projet et d’autre part avec les interventions d’autres acteurs dans la zone du projet

  • doter les acteurs locaux et les partenaires de connaissances sur les approches et outils du concept de la sécurité humaine et son champ d’application;
  • faciliter les échanges d’expériences et les enseignements relatifs à la sécurité humaine au plan national ;
  • aider à identifier les rôles et les responsabilités de chaque catégorie d’acteur pour une promotion plus efficace de la sécurité humaine à tous les niveaux.

Voir Annexe 2 pour les détails (TDR).

Liste et Description des résultats attendus (réalisations)

Le bureau d’étude ou le cabinet devra fournir les livrables suivants :

! une note méthodologique décrivant la stratégie de mise en œuvre

! les modules de formation au plus tard cinq (5) jours après la signature du contrat en version papier et numérique

! le plan de suivi des formations au plus tard cinq (5) jours après l’organisation de la première session ;

! Des rapports des différentes sessions animées ;

! Un rapport final de la mission incluant les résultats atteints, les difficultés rencontrées, les conclusions et recommandations.

Voir Annexe 2 pour les détails (TDR).

La Personne qui Supervisera les travaux/Performance du Fournisseur de Service

L’analyste programme Unité Gouvernance

Fréquence de rapports

Un rapport de démarrage, un rapport provisoire et un rapport final après rencontre ou atelier de présentation et de validation (Réception définitive)

Exigence de rapports progressifs

 

N/A

 

Site des travaux

Programme des Nations Unies pour le Développent (PNUD), Farcha, rond-point de la francophonie, Avenue Nelson Mandela, B.P. 906 N’Djamena, Tchad

Sur le terrain à Gozbeida, à Adé et à Moudeina

 

Durée d’exécution prévue

70 jours

Date ciblée pour débuter l’exécution

Fin septembre 2017

Date limite de fin d’exécution

Fin décembre 2017

Voyages prévus

N/A

 

Conditions Spéciales de Sécurité

N/A

Facilités fournies par PNUD (i.e., à exclure de la proposition financière)

N/A

Chronogramme d’Implémentation en indiquant les réalisations partielles et la durée des activités/sous-activités

 

Q Exigé

Noms et curriculum vitae des individus qui seront impliqués dans l’exécution des services

 

Q Exigé

Monnaie de la proposition

Dollars des Etats unies d’Amérique (DEU)

Monnaie locale

Taxe sur la Valeur Ajoutée sur la proposition de prix

doit exclure la TVA et autres taxes indirectes applicables

Période de Validité de la proposition (A partir de la date limite de dépôt des offres)

 

120 jours

Dans les circonstances exceptionnelles, le PNUD peut demander au soumissionnaire d’étendre la validité de la proposition au-delà de la période initialement indiquée dans cette demande de proposition (RFP). Le soumissionnaire devra, dès lors, confirmer par écrit l’extension sans aucune modification, n’importe laquelle, sur sa proposition.

Offres partielles

Q Non admises

 

Termes de paiement

Réalisations

Pourcentage

Délai

Condition pour effectuer le paiement

Avance de démarrage

20%

Dès la signature du contrat

 

Sur présentation de la facture et d’une caution bancaire au montant équivalent.

 

 

Dépôt des documents provisoires (rapport provisoire de l’étude)

 

70%

 

Suivant le plan de travail proposé

Sur présentation de la facture au montant équivalent et évaluation de la performance du prestataire

Après validation des documents définitifs en atelier

10%

Suivant le plan de travail proposé

Dans trente (30) jours à compter de la date où les conditions suivantes sont remplies:

Acceptation

écrite du PNUD pour la qualité de la réalisation et

Réception de la facture du prestataire de service.

Personne(s)à passer en revue /inspecter/ approuver les réalisations/services fournis et autoriser le déboursement du paiement

L’analyste programme Unité Gouvernance du PNUD à N"Djamena

Type du Contrat à signer

Contrat Institutionnel ou professionnel selon le montant du marché

Critères de l’Attribution du Contrat

L’offre avec le plus bas prix parmi les offres techniquement qualifiées

Le plus grand score combiné (basé sur une distribution de poids de l’ordre de 70% pour l’offre technique et de 30% pour l’offre financière) Acceptation sans question des Conditions et Termes Généraux du PNDU (CTG). Ceci est un critère mandataire et ne peut pas être annulé peu importe la nature de la prestation sollicitée. La non-acceptation des CTG peut constituer une base pour rejeter la proposition.

 

Critère de l’évaluation de la proposition

Proposition Technique (70%)

Expertise de l’Entreprise et Structure de Gestion, voir détail dans l’annexe 2.

Méthodologie, son adéquation aux Conditions et Chronogramme

du Plan d’Implémentation

Qualification du Personnel clé, voir détail dans l’ annexe 2

N.B : seules les offres financières des soumissionnaires techniquement qualifiés (ayant obtenus la moyenne technique ≥70%) seront considérées pour la suite de l’évaluation.

Proposition Financière (30%)

A être calculé comme un ratio de l’offre financière de la proposition à l’offre financière la plus basse parmi les propositions reçues par le PNUD qui sont techniquement qualifiées.

Le PNUD attribuera le contrat à UNDP:

Un et un seul prestataire de Service.

Un ou plusieurs fournisseurs de Service, sur base des facteurs suivants:

Annexes à cette RFP

Termes de référence Détaillés (Annexe 2)

Formulaire de soumission de la Proposition (Annexe 3)

Conditions et Termes Généraux (Annexe 4)

Personne de contact pour des demandes de renseignement

(Demandes de renseignement écrites uniquement)

Adresse : faq.td@undp.org.Tout retard dans la réponse du PNUD ne pourra pas être utilisé comme une justification pour prolonger la date limite de soumission, à moins que le PNUD détermine qu’une telle prolongation est nécessaire et communique la nouvelle date limite aux soumissionnaires.

Autre Information [prière spécifier]

N/A

Les TDR détaillés peuvent être attaché si les informations fournies dans cette annexe ne sont suffisantes pour décrire complètement la nature des travaux et autres détails des besoins.

Les Fournisseurs de Services sont alertés que la non-acceptation des Conditions et Termes Généraux (CTG) du PNUD peut servir de base pour la disqualification dans ce processus d’achat.

Les TDR plus détaillés peuvent être, additionnelle ment au contenu de cette RFP, attachés à celle-ci en annexe.