AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL SPECIALISTE EN FINANCE LOCALE

Country: Chad
Language: EN
Number: 3705800
Publication date: 15-08-2017
Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Description

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL SPECIALISTE EN FINANCE LOCALE
Procurement Process : Other
Office : RBA - CHAD
Deadline : 29-Aug-17
Posted on : 14-Aug-17
Development Area : CONSULTANTS
Reference Number : 40098
Link to Atlas Project :
00102936 - PIMS 5430 Chad- Community Based Climate Risks Management
Overview :

Réf : 032/TCD10/08/2017 Date: 15/08/2017

Pays: Chad

Titre du poste: consultant national – Spécialiste en Finance Local

Type de contrat : Individual contract

Durée de la mission: 45 jours

Les Termes de Références (TDRs) complets sont à télécharger sur le site le http://procurement-notices.undp.org/search.cfm.

Les consultants intéressés sont invités à soumettre leurs offres (techniques & financières) de service par courriel en fiché séparé via l’adresse procurement.td@undp.org au plus tard le 29 août 2017 à 12h00, heure de N’djamena, en indiquant la référence N° IC 032/TCD10/08/2017 (si cette référence n’est pas indiquée en objet de votre mail, votre offre ne peut être considérée).

Toute demande de clarification doit être envoyée par écrit ou par email à l’adresse suivante: registry.td@undp.org. L’unité compétente répondra par écrit ou par e-mail, et enverra à tous les soumissionnaires les copies des réponses écrites avec toutes les clarifications nécessaires sans mentionner l’auteur de la question.

1. BACKGROUND

Localisée en Afrique Centrale, la République du Tchad est dominée par le désert du Sahara au Nord (couvrant la moitié de sa superficie: 1 284 634 km2). La zone écologique sahélienne couvre le Centre du pays. Au Sud, la zone de savane soudanienne plus humide est dominée par la forêt et la savane boisée. Le sud est caractérisé par un climat beaucoup plus humide de type tropical.
Le Gouvernement du Tchad a sollicité l"appui du Fonds pour l"Environnement Mondial (FEM) par le biais du financement du Fonds des Pays les Moins Avancés (PMA) pour le développement d"un projet de grande taille «Gestion communautaire des risques climatiques au Tchad» avec le soutien de PNUD. Le projet vise le renforcement des capacités de la réactivité des populations vulnérables pour mieux faire face aux chocs climatiques, notamment à travers la mise en place de mécanismes d’alerte précoce et l’adoption de systèmes de transfert des risques financiers. Cet objectif sera atteint d’une part avec (i) L"installation d"un système communautaire d"alerte précoce (CB-EWS) pour la préparation contre les risques liés au climat. Et d"autre part cela sera possible par le biais de (ii) L"amélioration des capacités des entités locales en matière de gestion des risques.
A cet égard, le Ministère de l"Environnement et de la Pêche (MEF) du Tchad a élaboré avec le soutien du PNUD un document de préparation de projet pour accéder aux ressources du FEM pour un montant 5 250 000 USD. Le document de préparation a été approuvé par le conseil du FEM le 31 janvier 2017. Cette phase technique alignée à un plan opérationnel (IP) est destinée à la réalisation d’activités préparatoire (PPG) financées à hauteur de 50 000 $ US. L’ensemble des activités prévues et identifiées conjointement par le MEP, le PNUD et les acteurs institutionnels clés, doivent aboutir un document de projet complet (ProDoc).
Le processus de formulation du document de projet comprend entre autres (i) l"établissement de la situation de référence détaillée…(Ii) l’identification des obstacles auxquels le projet est confronté; (Iii) l’estimation des risques liés au développement du projet; (Iv) une description détaillée de l"objectif, des résultats, des activités, ainsi que les indicateurs et leurs objectifs, qui permettront d"évaluer les progrès; (V) la rentabilité des activités; (Vi) les avantages environnementaux, économiques et sociaux du projet; (Vii) la durabilité; (Viii) une définition des modalités de gestion et du contexte juridique; et (ix) l"implication des femmes dans les interventions prévues. Cette phase préparatoire inclut, également entre autres : (i) le recrutement de consultants nationaux et internationaux qui feront partie de l"équipe de formulation du projet et qui sera responsable de la collecte et de l"analyse des données pertinentes; (Ii) des visites de terrain des sites pressentis ;(Iii) l"organisation de formations et d"ateliers; et (iv) le développement de partenariats et l"obtention de lettres de cofinancement.

 

2. ETENDUE ET DESCRIPTION DU TRAVAIL DEMANDE, RESPONSABILITES DU CONSULTANT

Le spécialiste national en finance local fera partie de l’équipe de consultants nationaux et internationaux en charge de faciliter l’élaboration du (1) Document de Projet et de (2) la requête d’endossement du projet, qui doivent être soumis au Secrétariat du FEM. Sous la supervision directe du consultant international principal, chef d’équipe des consultants, ll/elle travaillera en étroite collaboration avec les spécialistes du Gouvernement et les autres parties prenantes au niveau national/local. Le consultant local est en charge – mais n’est pas limité – des tâches suivantes :

  • Utiliser les méthodes d"investigation les plus appropriées pour recueillir des données sur la base d’une approche participative;
  • Identifier les mécanismes de financement disponibles pour les activités agricoles résistantes au climat dans les zones rurales et la condition d"accès à ces financements;
  • Effectuer une analyse structurelle initiale du marché et des institutions pour identifier et analyser les éventuels nouveaux mécanismes financiers et déterminer la demande de micro-assurance et les mécanismes de transfert des risques connexes des agriculteurs et des ménages locaux et la capacité du marché à soutenir et à offrir Ces outils financiers;
  • Effectuer des études de faisabilité initiales pour les mécanismes financiers pré-identifiés et la possibilité de réduire la vulnérabilité des ménages ruraux aux changements climatiques à long terme, notamment en ce qui concerne la disponibilité de financement pour les investissements dans la protection contre les inondations et la sécheresse;
  • Sur la base des visites sur le terrain, procéder à une évaluation des lacunes pour les clients potentiels des programmes financiers et proposer des activités de renforcement des capacités, y compris pour l"intégration des mécanismes d"apprentissage et de partage;
  • Proposer un mécanisme de renforcement des capacités pour les acteurs des finances locales dans les sites du projet afin d"améliorer la réglementation et la gestion financières;
  • Identifier les secteurs d"investissement les plus pertinents pour une amélioration de la résilience communautaire et l"adaptation au CC;
  • Déterminer le niveau de risque du système de micro finance en termes d"adaptation aux changements climatiques ;
  • Analyser les données recueillies et rédiger un rapport en 3 exemplaires pour le rendre disponible au point focal du projet, au consultant international et au PNUD.

Arrangements mis en place :

Une équipe de consultants sera recrutée et mis à disposition du MEP sur la base d’arrangement conjoint entre le bureau régional, le bureau de pays du PNUD et le Gouvernement du Tchad pour guider et appuyer le processus préparatoire. Cette équipe sera composée du Conseiller Régional Technique pour l’adaptation aux changements climatiques du PNUD/FEM, le Spécialiste du programme et analyste pauvreté et environnement du Bureau local du PNUD au Tchad, la Directrice Pays en tant que chef de programmes, et les points focaux du projet en collaboration avec la Direction de lutte contre les changements climatiques, etc. afin d’assurer une collaboration étroite avec le gouvernement. Sous la coordination du MEP et du PNUD, l"équipe coordonnée par le consultant International Socio-Economie et Changements Climatiques, sera responsable de la facilitation, la préparation, et l’enrichissement technique de la gestion du processus préparatoire, y compris la liaison avec les partenaires, et l’examen de la documentation et de commentaires pertinents fournis par la partie nationale aux consultants.

Résultats attendus :

  • Rapport faisant ressortir les détails de l’analyse structurelle initiale du marché et des institutions pour identifier et analyser les éventuels nouveaux mécanismes financiers et déterminer la demande de micro-assurance et les mécanismes de transfert des risques connexes des agriculteurs et des ménages locaux et la capacité du marché à soutenir et à offrir ces outils financiers;
  • Rapport d’études de faisabilité initiales pour les mécanismes financiers pré-identifiés et la possibilité de réduire la vulnérabilité des ménages ruraux aux changements climatiques à long terme, notamment en ce qui concerne la disponibilité de financement pour les investissements dans la protection contre les inondations et la sécheresse
  • Rapport sur les mécanismes de renforcement des capacités pour les acteurs des finances locales dans les sites du projet afin d"améliorer la réglementation et la gestion financières. Faire ressortir (1) les secteurs d"investissement les plus pertinents pour une amélioration de la résilience communautaire et l"adaptation au CC; et (2) Déterminer le niveau de risque du système de microfinance en termes d"adaptation aux changements climatiques ;
  • Un rapport consolidé en 3 exemplaires reprenant les trois points susmentionnés pour le rendre disponible au point focal du projet, au consultant international et au PNUD

3. QUALFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISES

I. Qualifications académiques:

Master (ou Doctorat) en sciences économiques, développement local et finance, agroéconomiste ou économie du développement.

Un diplôme universitaire dans un autre domaine, en combinaison avec plusieurs années additionnelles d’expérience qualificative peut être accepté.

II. Expérience:

  • Un minimum de 5 ans d"expérience de travail dans le domaine des sciences économiques, développement local et finance, agroéconomiste ou économie du développement ;
  • Connaissance avérée des institutions et politiques nationales en matière financement local et développement local et finance;
  • Vaste expérience du développement, des approches communautaires et dans le cadre de projets, y compris ceux du FEM notamment, ou autres, pour le développement local en prenant en compte les enjeux de la finance inclusive pour la gestion durable de l’environnement/changement climatique;
  • Une expérience de travail et de collaboration avec les gouvernements et les organisations internationales est un atout, notamment avec le système des Nations Unies est un atout ;
  • Capacité à travailler en tant que membre d"une équipe, à travers le partage d"informations et la coordination des efforts au sein de l"équipe - L’expérience dans le renforcement des capacités est un atout ;
  • L’expérience étendue dans les Pays les Moins Avancés et / ou au Tchad est un atout.

III. Compétences:

  • Excellent esprit d’équipe avec de bonnes compétences interpersonnelles ;
  • Capacité à gérer sa charge de travail avec un minimum de supervision ;
  • Capacité à travailler sous pression et dans des délais serrés ;
  • Capacité à répondre aux demandes supplémentaires malgré un court préavis ;
  • Capacité à travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Aptitude à communiquer oralement et par écrit en Français afin de communiquer des informations complexes et techniques à des publics techniques et généraux ;
  • Capacités de planification stratégique solide, de gestion et de rapports axés sur les résultats ;
  • Affiche une sensibilité et une capacité d’adaptation culturelle, au genre, à la religion, à la nationalité et à l"âge.

IV. Langue :

Excellente connaissance du Français et de l’anglais, y compris les compétences d"écriture et de communication

 

4. DOCUMENTS A INCLURE LORS DE LA SOUMISSION

Les personnes intéressées doivent envoyer les documents suivants:

  • Une proposition technique expliquant pourquoi elles sont le/la meilleur(e) candidat(e) et proposer une méthodologie succincte expliquant l’approche ainsi que la façon dont la consultance sera réalisée
  • Une proposition financière
  • Curriculum Vitae prouvant une expérience dans des domaines similaires ainsi qu’un minimum de trois (3) références (adresse mail, téléphone, fonction, Ville/Pays et organisation)

 

5. PROPOSIONS FINANCIERES

L’offre financière devra spécifier le montant forfaitaire total ainsi que l’échéancier de paiement en fonction des livrables mesurables (qualitatifs et quantitatifs) – paiement en tranches ou après accomplissement du travail. Les paiements sont basés sur les produits spécifiés dans les TDR.

Pour faciliter la comparaison des offres financières, l’offre devra mentionner le détail du montant forfaitaire global (frais de voyage, per-diem, jours de travail, etc.)

Exemple de présentation de l’offre Financière

Désignations

taux

Nombre/qté

montants

Honoraire

 

 

 

Perdiem s’il y a

 

 

 

Frais de déplacement en ville

 

 

 

Frais de communication

 

 

 

Autre frais s’il y a (à préciser)

 

 

 

 

6. EVALUATION

Les consultants seront évalués ainsi qu’il suit :

Le contrat sera attribué au consultant :

  • Dont l’offre est jugée valable (répond aux TDR) et
  • ayant obtenu le nombre de points le plus élevé (cumul des notes technique et financière)
  • Note technique : 70%
  • Note financière : 30%

Seuls les candidats ayant obtenu au moins 70 points à l’issue de l’évaluation technique seront pris en compte pour l’évaluation financière

Critères

Poids

Max de points

Offre technique

70%

 

Méthodologie, chronogramme et plan de travail

20

 

Master (ou Doctorat) en sciences économiques, développement local et finance, agroéconomiste ou économie du développement

15

 

Un minimum de 5 ans d"expérience de travail au niveau communautaire/développement local et dans le domaine de la finance local/microfinance/finance inclusive en rapport avec la gestion des ressources naturelles/Gestion de l’Environnement pour réduire la pauvreté locale

15

 

Connaissance avérée des institutions et politiques nationales en matière financement local et développement local et finance

15

 

Expérience confirmée en matière de renforcement des capacités dans le domaine de la micro finance/finance inclusive pour le développement communautaire en faveur de la gestion durable de l’environnement (y compris les changements climatiques) ;

10

 

Vaste expérience du développement, des approches communautaires et dans le cadre de projets, y compris ceux du FEM notamment, ou autres, pour le développement local en prenant en compte les enjeux de la finance inclusive pour la gestion durable de l’environnement/changement climatique

 

 

15

 

 

 

Une expérience de travail et de collaboration avec les gouvernements et les organisations internationales

05

 

Expérience avec les Nations Unies

05

 

Offre financière

30%

 


Other tenders from Chad за for this period

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL SPÉCIALISTE EN INGÉNIERIE RURALE Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Achat d'equipement pour le laboratoire de Microbiologie du Centre de Contrôle de Qualité des Denrées Alimentaires (CECOQDA) et le Laboratoire du Bâtiment et des Travaux Publics (LTBTP) au Tchad. Source: United Nations

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT NATIONAL SPECIALISTE EN METEOROLOGIE Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)